Accueil

Les différents types d'ocarina

Introduction

Il existe de nombreux type d'ocarinas très différents, ils peuvent différer par leurs tailles, par leurs couleurs, par le nombre de trous, par leur forme ou par la matière qui les constitue.
Mais, quel que soit les différences, la seule chose qui importe vraiement est le son que vous pouvez en tirer.

Juger de la qualité des notes d'un ocarina n'est pas chose facile, à moins d'avoir l'oreille fine et de l'expérience en la matière.
Le débutant se contentera donc d'évaluer la quantité de notes que peut jouer un ocarina. Pour cela les commercants vous donnent en général la note la plus basse et la plus aigue.
 

Prenons un exemple : 12 Hole Soprano Ocarina "Enigma"

Ocarina enigmaSize: 4 inches
Pitch: A5 to F7 including sharps and flats
Cet ocarina peut jouer les notes suivantes : de A5(La4) à C7(Fa6) incluant les dièses et les bémols.
Avec cet instrument, vous pourrez donc jouer toutes ces notes :
La4 La#4 Si4 Do5 Do#5 Ré5 Ré#5 Mi5 Fa5 Fa#5 Sol5 Sol#5 La5 La#5 Si5 Do6 Do#6 Ré6 Ré#6 Mi6 Fa6

 

Cet Ocarina 12 trous peut couvrir plus d'une octave, ce n'est donc pas qu'un simple jouet dont on se lasserait en quelques jours.
Toute fois, il a ses limites et c'est à vous de voir si elles vous conviennent.
Pour cela il vous suffit de trouver les partitions des musiques que vous voudriez jouer à l'ocarina et de vérifier que toutes les notes peuvent être jouées avec cet ocarina.

Si ce modèle d'ocarina ne vous convient pas, vous pouvez en choisir un qui couvre une autre octave. Ou, si vous avez les moyens, vous pourrez carrément opter pour un double, voir un triple ocarina. En effet, ces derniers permettent de couvrir plus de 2 voir 3 octaves.

Qu'est un Ocarina ?

Les ocarinas sont des flûtes Vessel (sans trou terminal). Ils se distinguent des autres flûtes Vessel par la présence d'un canal qui guide le flux d'air vers un labium où l'air se divise en deux flux, l'un entrant dans la chambre, l'autre sortant. Par exemple, le xun chinois est similaire à l'ocarina, mais les joueurs doivent diriger leur souffle vers le bord du trou de soufflage, ce qui demande beaucoup d'entraînement pour le réaliser correctement.

Matériel

Les ocarinas sont généralement fabriqués à partir de différents matériaux qui présentent des avantages et des inconvénients divers :

Plastique

  • résistant aux chocs ;
  • généralement peu coûteux ;
  • inconvénient : peut présenter des problèmes de condensation (humidité due à l'accumulation de l'air dans le fipple) ;
  • inconvénient : moins de modèles disponibles en raison des coûts de production initiaux élevés.

Céramique

  • l'un des matériaux les plus courants, qui est aussi historiquement le matériau traditionnel utilisé pour la construction de la plupart des ocarinas ;
  • l'argile permet de créer facilement des dessins complexes sans nécessiter de lourds investissements en équipement;
  • sa nature poreuse permet d'éviter les problèmes de condensation dans le fipple ;
  • peut être émaillée pour un effet cosmétique ;
  • inconvénient : plus fragile que les autres matériaux.

Bois

  • plutôt résistant aux chocs ;
  • esthétique agréable ;
  • inconvénient : production longue, peut nécessiter des traitements de surface et éviter les variations de température et d'humidité.

Métal

  • très solide ;
  • inconvénient : cher et avec des problèmes de condensation similaires à ceux des ocarinas en plastique.

Corne

  • le gemshorn n'est pas un ocarina à proprement parlé, mais il s'en rapproche.

Forme et types

D'un point de vue physique, la forme et la disposition des trous de l'ocarina ont peu d'influence sur le son. Les facteurs les plus importants semblent être le volume intérieur et la surface totale des trous ouverts.

Pendentif (généralement des ocarinas plus petits)

  • Comme le nombre de trous est limité, généralement de quatre à six, il faut faire des croisements pour jouer la gamme ;
  • Il existe quelques rares cas de pendentifs à deux chambres ;
  • Ovoïde dans son contour (par exemple de nombreux ocarinas péruviens) ;
  • Circulaire dans son contour ;
  • En forme d'animal ;
  • Parfois, des formes plus exotiques.

En ligne

  • Le corps de l'ocarina est dans l'axe du fipple, les trous sont organisés en deux rangées parallèles, une pour chaque main ;
  • Souvent avec 10 trous, le doigté est linéaire, comme pour les ocarinas transversaux ;
  • Certains ocarinas à deux chambres sont en ligne, comme le CODA EDC.

Traversier / "Sweet potatoes"

  • Cette forme est à l'origine du nom ocarina (italien), d'après des contours similaires à la tête d'une oie ;
  • Le corps de l'ocarina pointe généralement vers le côté droit, de sorte que la main droite est tenue plus près du visage du joueur, et la main gauche est tenue de l'autre côté de l'instrument ;
  • Il existe également des ocarinas transversaux dont le corps est orienté vers la gauche plutôt que vers la droite, soit comme réplique fidèle de l'ocarina de la série de jeux vidéo Legend of Zelda, soit comme "ocarinas pour gauchers" ;
  • La plupart des ocarinas multichambres sont transversaux.

Il existe des variations sur la forme des ocarinas transversaux :

  • Ocarinas symétriques avec le corps s'étendant de chaque côté du fipple, ressemblant à certains xuns ethniques chinois du Yunnan.
  • Une variation similaire a conduit à des ocarinas en forme de chauve-souris et de hache par exemple.
  • Et parfois des formes plus exotiques.

Gamme de tessiture, trous et chambres

Les Ocarinas ont souvent une gamme de tonalité quelque peu limitée. Le nombre de trous d'un ocarina peut donner une idée de sa portée : en général, plus il y a de trous, plus la portée est grande. Dans la pratique, cependant, le nombre de trous est limité à la fois par la physique de l'instrument et par la façon dont il est manipulé et joué.

Une façon d'augmenter la gamme des ocarinas est d'utiliser plusieurs chambres, ce qui est similaire à la combinaison de plusieurs ocarinas à chambre unique en un seul instrument.

Nous pouvons donc diviser les ocarinas en ocarinas à chambre unique et à chambres multiples.

Ocarinas à chambre unique

Les ocarinas à chambre unique sont le type d'ocarinas le plus courant : il y a un seul ajutage menant à une chambre unique. Le nombre de trous varie entre 4 (pendentif) et 12 ou 13 (transverse). Ces instruments ont une tonalité de 1 à 1,6 octave. Dans certains ocarinas aigus, il peut être possible de sur-souffler une note pour étendre légèrement la gamme de tonalité.

En général, les petits ocarinas sont plus aigus et les grands ocarinas sont plus graves. En outre, les ocarinas aigus utilisent comparativement moins de souffle que les ocarinas graves.

Ocarinas multichambres

Les ocarinas multichambres sont essentiellement la combinaison de plusieurs ocarinas à chambre unique pour former des instruments à portée étendue, des capacités polyphoniques ou des bourdons, ce qui ne serait pas possible avec des ocarinas à chambre unique.

Le nombre de chambres dans un ocarina multichambre varie de 2 à 5 - la limite étant la facilité d'utilisation de l'instrument, car plus il y a de chambres, plus l'instrument est lourd et complexe.

La portée des ocarinas multichambres est variable :

  • La plupart des ocarinas multichambres permettent d'étendre la plage de tonalité en combinant une première chambre à tonalité plus basse à un certain nombre de chambres à tonalité plus élevée.
  • Certains ocarinas multichambres permettent de jouer deux chambres à la fois en harmonie, créant ainsi un effet polyphonique.
  • Plus rarement, certains ocarinas multichambres sont conçus de manière à ce qu'une ou plusieurs chambres soient utilisées comme un bourdon jouant une seule note.

La plupart des ocarinas multichambres visant à avoir une gamme de hauteur plus large que les ocarinas à chambre unique peuvent être subdivisés en deux types :

  • Le type Vicinelli (type V) : la plupart des ocarinas asiatiques à plusieurs chambres, et la plupart des ocarinas transversaux à plusieurs chambres : les plages de chaque chambre ne se chevauchent pas, de sorte que la plage totale de l'instrument est la plus large possible.
  • Type Pacchioni (type P) : certains ocarinas multichambres tentent d'assurer un équilibre entre une portée étendue et un changement moins fréquent entre les chambres en ayant un petit chevauchement entre la portée de chaque chambre consécutive.

L'EDC du CODA

Le CODA EDC (EveryDay Carry) est un type d'ocarina en plastique à double chambre fabriqué par Mountain Ocarinas : les trous de la première et de la deuxième chambre ont été habilement groupés de manière à ce que l'instrument soit compact et que les deux chambres puissent être jouées indépendamment ou simultanément en harmonie.


Diagramme de correspondance Tessitura et SPN.
 

Le diagramme donne un aperçu des amplitudes possibles pour chaque gamme de hauteur en cumulant les différents accordages (C, A, B, G, etc) et les spécificités de certains fabricants.

Le nom par tessiture peut couvrir une gamme assez large selon le fabricant. Celui-ci n'est pas assez précis pour être le seul guide dans le choix de l'ocarina, il est préférable de se référer à l'amplitude avec la notation SPN.


 

Pitch et noms pour ocarinas transversaux à chambre unique
Diapason (SPN) Septet italien / européen Général Fabricant STL Fabricant Gosselink
C4-F5 (10 trous) A3-F5 (12 trous) C5 Bass Bass Tenor
C5-F6 (10 trous) A4-F6 (12 trous) C3 Alto Tenor Soprano
C6-F7 (10 trous) A5-F7 (12 trous) C1 Soprano Soprano Picolo

Note :

  • Diagramme en cours
  • SPN : Scientific Pitch Notation